Covid-19 – Le mot de Jean Emmanuel Sauvée

Message de Jean Emmanuel Sauvée,
Président & co-fondateur de PONANT
2 Avril 2020

Chers clients… et pour certains, chers amis,

Plus que jamais, face à la pandémie de COVID-19, la priorité de la Compagnie est de préserver votre sûreté et votre sécurité, ainsi que celles des membres d’équipage et des populations locales. Ainsi, le cœur serré, le 13 mars, nous avons pris la décision d’arrêter d’opérer l’ensemble de notre flotte et a minima jusqu’au 15 mai 2020.

Aujourd’hui il nous faut garder et entretenir le lien avec la communauté PONANT. C’est ensemble que nous serons plus forts pour surmonter la crise.
Aussi, j’ai pris la décision de m’adresser à vous aussi souvent que nécessaire pour vous assurer de notre présence à vos côtés pendant la période de confinement, pour que vous demeuriez en contact avec la Compagnie et que nous vous fassions part de l’énergie déployée par les équipes pour surmonter ensemble les obstacles qui se présentent.

Tout en ayant pleinement conscience de la crise sanitaire terrible qui sévit dans le monde et en France, le point de la situation concernant la Compagnie que je partage avec vous aujourd’hui demeure optimiste.

Dimanche 29 mars, s’est déroulée l’ultime étape des opérations de rapatriement de nos passagers, embarqués à bord de nos navires sur toutes les mers du monde. Ils sont près de 1600 à avoir ainsi bénéficié de la mobilisation de toutes nos équipes et disposé des meilleures conditions possibles de débarquement et rapatriement. Grâce à la petite taille de nos navires, aux équipes et équipements médicaux à bord et l’exemplarité de nos commandants et membres d’équipage, nos protocoles sanitaires ont été appliqués avec une grande efficacité : aucun cas de COVID-19 n’a été détecté à bord de nos navires. Les mesures, clairement expliquées, ont été pleinement acceptées et respectées par nos passagers, alors que certains étaient anxieux loin de leurs proches et que les conditions de navigation et de débarquement se durcissaient. Nous avons pu nous appuyer sur leur soutien actif, leur compréhension et leur collaboration totale. Leurs témoignages ont été nombreux… et je les en remercie.

Par ailleurs, notre engagement en matière de sureté et sécurité, nous a conduit à la lumière de la crise sanitaire actuelle à renforcer nos partenariats établis depuis plusieurs années. Depuis 2014, la Compagnie collabore avec l'entreprise POCRAMÉ, créée par d’éminents médecins biologistes : les Professeurs Didier Raoult, Michel Drancourt, le Docteur Pierre-Yves Levy, avec l'aide du Docteur Marc-Abdul Samad, Médecin de Médecine Maritime. Cette collaboration nous permet de diagnostiquer rapidement certaines infections à bord de nos navires. Ces équipements permettent de tester in situ toutes les maladies infectieuses courantes, potentiellement dangereuses ou contagieuses, les maladies tropicales ainsi que les syndromes de détresse cardiaque. Ceci est unique dans le monde de la croisière. Le dispositif est en place depuis 2017 à bord du Boréal, du Soléal, et du Lyrial. Il sera disponible dans les 2 prochains mois sur tous nos autres navires, Sisterships et Explorers.
D’autres projets sont également en cours en lien direct avec la crise sanitaire que nous traversons actuellement comme le dépistage systématique avant l’embarquement et les traitements médicaux disponibles à bord.
Cette démarche en collaboration avec le corps médical s’inscrit dans la droite ligne des investissements élevés consentis dès la conception de l’ensemble de notre flotte. Avec des navires équipés de matériel de diagnostic précis comme l’échographie, la radiologie et l’analyse biologique sanguine, nous disposons de centres médicaux des plus complets, voire des plus réputés dans le monde de la croisière.

Aussi, vous le comprenez, si nous sommes impatients de reprendre nos opérations et de vous accueillir de nouveau à bord, nous sommes pleinement mobilisés pour vous apporter toutes les garanties que vous êtes aujourd’hui en droit d’exiger.

Dans cette perspective, je ne manquerai pas de vous informer prochainement quant aux dispositions prises pour préparer la reprise de notre activité.

Pour conclure, je profiterai de ce message pour souhaiter que chacun d’entre vous ainsi que vos familles et vos proches traversiez dans les meilleures conditions de santé possibles l’épidémie.

Merci encore à tous pour votre engagement à nos côtés et tout le soutien que vous nous témoignez.

Très sincèrement,


Jean Emmanuel Sauvée

Welcome INDONESIE PHILIPPINES MALAISIE

Les Incontournables

De la Malaisie à l’Indonésie en passant par les Philippines, une Asie authentique et méconnue se dévoile. Influences culturelles diverses ou richesses naturelles, l’effervescence des villes ultramodernes contraste avec des îlots isolés : une mosaïque à découvrir sans tarder.


En savoir plus

L'essentiel d'Indonésie, des Philippines et de Malaisie

Culture, gastronomie, savoir-vivre… Retrouvez tout ce que vous devez savoir avant de partir en croisière en Indonésie, aux Philippines ou en Malaisie.


En savoir plus

Les Incontournables d'Indonésie, des Philippines et de Malaisie

De la Malaisie à l’Indonésie en passant par les Philippines, une Asie authentique et méconnue se dévoile. Influences culturelles diverses ou richesses naturelles, l’effervescence des villes ultramodernes contraste avec des îlots isolés : une mosaïque à découvrir sans tarder.

Découvrir George Town entre nature et centre urbain, Penang - Malaisie

George Town trône sur l’île de Penang. Considérée comme un coin de paradis, Penang abrite le parc Nature Habitat, auquel on accède par un funiculaire très populaire, où foisonnent une faune et une flore denses. En cours de promenade, la traversée d’un pont à plusieurs dizaines de mètres de hauteur permet d’admirer la canopée de la forêt pluviale et la vue spectaculaire sur la vallée et la mer d’Andaman. De retour de la ville, rien de mieux que de prendre place à bord d’un trishaw, sorte de pousse-pousse, pour parcourir la ville et ses incontournables : la jetée du Clan Chinois et ses maisons de bois sur pilotis, la maison de clan chinoise Khoo Kongsi ou la Maison Bleue, remarquable demeure ayant appartenu à l’homme d’affaires Cheong Fatt Tze. Elle servit notamment de lieu de tournage pour le film Indochine, avec Catherine Deneuve

Succomber au charme multiculturel de Malacca - Malaisie

Plus tranquille que Kuala Lumpur, à deux heures de route, Malacca est une ville multiculturelle qui sait charmer les voyageurs. Son histoire est inextricablement liée au commerce des épices et de la soie et aux routes commerciales entre Asie et Occident. Située sur le détroit du même nom, elle est d’ailleurs la plus ancienne ville portuaire de Malaisie. En ce sens, elle a aussi connu une riche histoire coloniale (Portugais, Hollandais, Britanniques) et de nombreuses influences culturelles chinoises et indiennes que l’on retrouve d’ailleurs dans les différents quartiers de la ville. Le musée du patrimoine Baba Nyonya, ancienne civilisation de descendants d’immigrants chinois qui se marièrent avec des Malaises, rend compte de la superbe des intérieurs de leurs demeures. Riches marchands, ils vivaient dans un luxe qui laisse encore aujourd’hui béat d’admiration.

Rencontrer l’ethnie Mah Meri - Malaisie

On les surnomme souvent les « hommes masqués de Malaisie ». Les Mah Meri, tribu autochtone de la péninsule malaise, perpétuent des coutumes vieilles de plusieurs siècles. Partir à la rencontre de ce peuple, c’est assister à des démonstrations de cérémonies de bienvenue ou de mariage et à des rituels pratiqués en l’honneur des gardiens du village ou des esprits. Ils s’accompagnent de danses en costumes traditionnels dont les masques imposants sont représentatifs de cette culture animiste unique au monde. Les Mah Meri sont aussi des artisans hors pair qui maîtrisent l’art subtil de la sculpture sur bois ou de l’origami avec des feuilles de palmier.

S’offrir une virée dans Kuala Lumpur - Malaisie

Capitale économique et culturelle de Malaisie, Kuala Lumpur fait partie de ces villes d’Asie dont le gigantisme n’a que peu de limites. En témoignent ses tours jumelles Petronas, les plus hautes jamais construites, et les plus hautes du monde jusqu’en 2004. Elles culminent à 452 mètres. Presque aussi élevée, la tour KL (421 mètres), offre une vue panoramique impressionnante sur toute la ville. La place de l’Indépendance, le Monument national ou encore le Musée national marquent des étapes phares d’un tour de Kuala Lumpur. Et pour se ressourcer au milieu de la jungle urbaine, rien de tel que les jardins du lac, avec ses plantes tropicales et ses deux étendues d’eau, ou les jardins de sculptures de l’ASEAN. Ce parc étonnant fait figure de musée à ciel ouvert avec des structures réalisées par des artistes de toute l’Asie.

S’aventurer dans la jungle de Taman Negara - Malaisie

C’est une des jungles les plus impressionnantes au monde. Elle aurait plus de 130 millions d’années ! Située en plein centre de la Malaisie, elle fait partie du parc national de Taman Negara et offre de nombreuses activités : sorties nocturnes pour admirer la faune évoluant la nuit, randonnées avec panoramas sur le mont Tahan, sommet le plus haut du pays, accès à la canopée à 40 mètres de hauteur, balade en bateau jusqu’aux chutes Lata Berkoh, baignades… Le tout avec la possibilité d’apercevoir une faune riche : martins-pêcheurs, calaos, singes, varans, buffles d’eau…

Voir l’essentiel de Singapour

C’est une cité-État insolite et extraordinaire, où quartiers multiculturels et patrimoine historique font face à des gratte-ciels contemporains et à une vie palpitante. Little India, Arab Street, Chinatown donnent un bon aperçu de la diversité ethnique de la ville. Épices, argenterie, cuivres, boiseries sculptées, soieries, dentelles, pierres semi-précieuses… Les étals parfumés et colorés de ces quartiers font l’authenticité de Singapour. La singularité de la ville tient aussi dans ses bâtiments ultramodernes comme le centre commercial Star Vista ou de nombreuses tours du quartier financier, construites selon les règles du feng shui. Enfin, impossible de faire escale ici sans visiter les jardins de la Baie. Impressionnant, cet éco-parc regroupe des plantes du monde entier au sein de deux serres notamment, d’une superficie totale de 20 000 m², chacune représentant un climat humide et frais des forêts tropicales d’altitude ou un climat méditerranéen et subtropical. L’attraction principale reste les Supertrees qui s’éveillent en un spectacle de son et lumière à la nuit tombée.

Jouer les Robinson dans les îles Tembelan - Indonésie

Archipel le plus éloigné de l’Indonésie, les îles Tembelan comptent seulement 4 000 âmes. Certaines, totalement inhabitées et isolées, présentent des paysages du bout du monde. Leurs plages désertes sont propices à des baignades dans un univers paradisiaque. D’autant plus que le peu d’activité humaine sur place a permis à une faune sous-marine dense de se développer. À observer sans modération avec un masque et un tuba !

S’émerveiller face aux orangs-outans - Indonésie

Réserve de biosphère reconnue par l’Unesco depuis 1977, le parc national Tanjung Puting est unique en son genre. Sa création est le fruit du labeur d’une femme, la primatologue canadienne Biruté Galdikas. En 1971, elle fonda Camp Leakey à Tanjung Puting pour étudier les orangs-outans. Le parc compte aujourd’hui 6 000 singes à l’état sauvage. Il sert aussi de centre de réhabilitation pour des primates orphelins, maltraités ou ayant vécu en captivité. Soins et nourriture leur permettent de récupérer ou de se réacclimater peu à peu à la vie sauvage.

Partir à la rencontre du peuple Tapkala, archipel d’Alor - Indonésie

Débarquer à Kalabahi, sur l’île d’Alor, c’est vivre une expérience rare et privilégiée. Le peuple Tapkala y perpétue un mode de vie traditionnel depuis des centaines d’années. Ils montent leurs maisons à partir de bambou tressé et de feuilles de cocotiers et tissent leurs vêtements à la main. Leurs danses, accompagnées du son des mokos, ces tambours préhistoriques en bronze, sont remarquables. Une immersion totale dans l’Indonésie méconnue.

Faire étape dans le parc national de Komodo - Indonésie

C’est sans doute une des escales les plus mythiques d’Asie, et d’Indonésie en particulier. Créé en 1980, le parc national de Komodo vise à protéger le fameux dragon de Komodo, de nombreux cétacés ainsi que la faune et la flore terrestres et marines de la région. Répartie sur plusieurs îles, cette réserve de biosphère classée au patrimoine mondial de l’Unesco offre de nombreuses possibilités de balades et d'observation. La superbe plage de Pink Beach et une randonnée à la recherche des lézards géants, qui peuvent atteindre les trois mètres de long, sont en soi des raisons suffisantes de visiter les lieux.

S’extasier sur l’île Sibuyan - Philippines

On la surnomme la « Galapagos d’Asie » en raison des espèces endémiques qui y foisonnent. Sauvage et isolée dans l’archipel de Romblon, au cœur des Philippines, l’île Sibuyan jouit d’un écosystème exceptionnel. Dominée par le mont Guiting-Guiting, qui culmine à plus de 2 000 mètres d’altitude, l’île donne un bon aperçu de la beauté naturelle insulaire des Philippines. Non loin, la minuscule île de Cresta de Gallo a tout de l’île paradisiaque : bande de sable fin et blanc, eau turquoise à l’infini et ciel bleu composent un décor idyllique.

Perdre la notion du temps à Banda Neira, aux Moluques - Indonésie

Arriver dans la province des Moluques et plus particulièrement sur les îles Banda, c’est sortir des sentiers battus et découvrir une Indonésie méconnue. Si l’archipel a été convoité pour ses épices par les Occidentaux au XVIe siècle et durant les quatre siècles suivants, il est ensuite peu à peu tombé dans l’oubli, pour redevenir un havre de paix livré à ses habitants. Malgré ses 7 000 âmes, son chef-lieu Banda Neira, garde des allures de village. Quelques bâtiments, comme le fort Belgica, rappellent la présence passée des Européens. Ses rues sont des plus tranquilles. Les enfants enchaînent des sauts spectaculaires près du petit port tandis que quelques embarcations de pêcheurs vont et viennent. La vie s’écoule doucement dans un cadre verdoyant, avec, en fond, le volcan Gunung Api. Un dépaysement total.

Explorer les beautés naturelles de Sulawesi du Nord - Indonésie

Province indonésienne, la Sulawesi du Nord figure un coin de paradis pour les amoureux de nature. Avec ses 75 000 hectares, le parc national marin de Bunaken dévoile une biodiversité impressionnante : jardins coralliens et immenses tombants abritent près des trois quarts de toutes les espèces de poissons recensées dans l’ouest du Pacifique : une faune à découvrir lors de baignades avec masques et tubas. À terre, la réserve naturelle de Tangkoko se parcourt à pied. La forêt pluviale regroupe plus de 120 espèces de mammifères dont le macaque noir à crête ou le tarsier, un des plus petits primates au monde. Les quelque 233 espèces d’oiseaux font aussi le bonheur des amateurs d’ornithologie.

Voir le paradis, dans les îles Kei, Moluques - Indonésie

Au sud des Moluques, le temps s’écoule lentement dans les îles Kei. Là, 27 îles déroulent des kilomètres de sable blanc et de paysages à couper le souffle, le tout baigné par une eau transparente où évolue une faune sous-marine facilement observable. Les plages quasiment désertes et l’accueil chaleureux des habitants, dont les ancêtres viendraient de Bali, en font un archipel propice à la tranquillité et à l’évasion la plus totale.

L'essentiel d'Indonésie, des Philippines et de Malaisie

Culture, gastronomie, savoir-vivre… Retrouvez tout ce que vous devez savoir avant de partir en croisière en Indonésie, aux Philippines ou en Malaisie.

Bonnes pratiques

À faire. Il est d’usage de se déchausser avant d’entrer chez quelqu’un ou dans un temple ou une mosquée. La maîtrise de soi est une des règles de base du savoir-vivre : toute situation désagréable doit se régler avec sourire et sérénité.

À éviter. Que ce soit en Indonésie, en Malaisie ou aux Philippines, toucher la tête de quelqu’un est mal vu, le crâne étant le siège de l’âme. Il ne faut pas pénétrer dans un lieu de culte sans tenue appropriée : épaules et jambes couvertes sont de mise.

Insolite

En mai 2019, la chambre des représentants des Philippines a voté une loi obligeant les élèves des écoles primaires, des lycées et des universités à planter des arbres lors de chaque cycle scolaire dispensant un diplôme, afin de valider ce dernier. Le Sénat a cependant retoqué la proposition, qui ne sera donc pas mise en application. 175 millions de nouveaux arbres auraient pu être plantés chaque année dans l’archipel qui connaît un phénomène import ant de déforestation. La surface boisée est passée de 70 % à 20 % du territoire durant le XXe siècle.

Lexique indispensable

Français Malaisie Philippines Indonésie 
Bonjour / bonsoir  Hello Ayo / Maayong udto Selamat pagi / Selamat malam
Au revoir  Selamat tinggal Paálam / Adyós Selamat tinggal
Bienvenue  Dialu-alukan Welcome Selamat datang
Excusez-moi / s’il vous plaît Maafkan saya / Sila Pakí Permisi
Merci  Terima kasih Daghang salamat Terima kasih
Oui / non Ya / Tidak Oo / Dili Ya / Tidak
Comment allez-vous ? Apa khabar anda? Kumustah ka? Apa kabar?
Très bien, merci, et vous ?  Sangat baik, dan anda? Ok lang. salamay, ikaw? Sangat baik, terima kasih dan Anda?
Je m’appelle… Nama saya... Akong ngalan kay... Nama saya...

Gourmandise

La cuisine malaisienne est le reflet de son multiculturalisme. Parmi les plats incontournables, on retrouve le nasi lemak, du riz cuit dans du lait de coco et des feuilles de pandan, souvent accompagné d’oeuf dur, de concombre et de sauce sembal, un condiment épicé. Le riz et le lait de coco constituent aussi la base de l’alimentation philippines où l’on raffole du cochon de lait mariné dans le vinaigre et le soja et cuit à la broche, et de toutes sortes de poissons, que l’on consomme à tous les repas. Enfin, le plat national indonésien, le nasi goreng, signifie riz frit. Le riz est revenu avec des échalotes, de l’ail, de la sauce soja sucrée, de l’œuf, de la viande, du poisson ou des crevettes.

On en parle

Lancé en 1991, Vision 2020 est un projet de développement économique visant à faire entrer la Malaisie dans une nouvelle ère, d’ici à 2020, et lui faire intégrer le G20. Prospérité économique avec une juste redistribution des richesses, stabilité politique et sociale et système éducatif de premier rang font partie des objectifs à atteindre. En 25 ans, le pays est d’ailleurs passé de pays en voie de développement à pays développé. En 2017, l’OCDE (l’Organisation de coopération et de développement économiques) constatait que la Malaisie avait éliminé la pauvreté absolue et réduit les inégalités ethniques.

Culture

Malaisie. « Ici le moindre souffle, le moindre rayon, sont reçus par tous les sens à la fois ». Quand le personnage de Lescale débarque en Malaisie, il est loin de se douter des merveilles du pays qui l’attendent. Il rejoint son Rolain, qu'il a rencontré dans une tranchée pendant la première Guerre Mondiale. Rolain exploite une plantation, perdue au milieu de la jungle. Lescale découvre cette vie large et libre sous les grandes forêts équatoriales. Entre évocation de superbes paysages, récit qui frôle l’autofiction, écriture étonnement moderne et citations de poèmes locaux, Malaisie a valu à Henri Fauconnier le prix Goncourt en 1930.

Philippines. Contes et Légendes des Philippines de la collection Aux origines du monde, est une façon originale de pénétrer dans la culture philippine, au travers de plusieurs histoires mettant en exergue l’imaginaire et les mythes qui peuplent un imaginaire riche : La première femme avait une barbe longue et pointue. Paresseuse, elle s’endormait toujours quand elle allaitait. Son mari devait lui tenir la barbe, afin qu’elle ne blessât point les yeux du moutard tétant. Un jour, la femme dit : – Il n’y a plus de viande. Prends les chiens ! va tuer un cerf ! – Mais qui tiendra ta barbe pendant que tu allaiteras ? – Moi-même ! Ne crains rien, je ne m’endormirai pas. Le mari partit à la chasse, la femme se mit à allaiter, et… s’endormit. Quand le mari rentra, le bébé, blessé par la barbe maternelle, était devenu aveugle. Le mari arracha sa barbe à son épouse, afin que ses futurs bébés ne risquent pas de perdre la vue.

Indonésie. Dans Gadis Pantai : La fille du rivage, l’auteur, Pramoedya Ananta Toer raconte la vie de sa grand-mère. Fille de pêcheur, issue d’un milieu modeste, elle est mariée à l’âge de 14 ans, dans une Java féodale au début du XXe siècle. La jeune fille est intimidée et malheureuse, mais doit très vite s'adapter au langage et aux usages de sa nouvelle vie. La Fille du Rivage est le récit d'une vie volée. Ce personnage de jeune femme luttant pour rester libre jusqu'au bout confirme la puissance du romancier indonésien.

Musique. VA : Un bien pour un mal ? L’apprentissage de la musique classique occidentale est excellent au Japon car enseigné dès l’âge de 6 ans, de façon obligatoire, et au même niveau d’importance que des matières plus conventionnelles comme les mathématiques. Revers de la médaille : l’enseignement de la musique traditionnelle japonaise est de plus en plus rare, voir quasi néant. S’ajoutent le fait que la pratique d’un instrument classique est surtout réservé aux classes aisées de la population et que les professeurs de musique vivent dans une grande précarité, cumulant parfois plusieurs petits métiers et habitant chez leurs parents à un âge très avancé (parfois jusqu’à 50 ans). Source : France Musique

Film : Une collégienne solitaire, une vieille dame que l’on soupçonne être une ancienne lépreuse, un employé pris à la gorge par des dettes… Les trois personnages centraux des Délices de Tokyo (2015), tiré du roman homonyme de Durian Sukegawa, ont un point en commun : les dorayaki, des petites pâtisseries fourrées avec une pâte sucrée de haricots rouges. Une histoire poétique et gourmande.

Le Chiffre

18 306

Avec ses 18 306 îles, dont 6 000 inhabitées, réparties sur 1 904 570 km², l’archipel indonésien est le plus vaste au monde.

Welcome NOUVELLE CALEDONIE

L'essentiel de la Nouvelle-Calédonie

Il n’y a pas de sensation meilleure que celle d’une totale liberté, dans un décor idyllique. C’est ce qu’offre la Nouvelle-Calédonie, en plus d’une culture aux influences multiples. Petit guide pratique à destination des voyageurs en partance pour cette destination rêvée.


En savoir plus

L'essentiel de la Nouvelle-Calédonie

Il n’y a pas de sensation meilleure que celle d’une totale liberté, dans un décor idyllique. C’est ce qu’offre la Nouvelle-Calédonie, en plus d’une culture aux influences multiples. Petit guide pratique à destination des voyageurs en partance pour cette destination rêvée.

Bonnes pratiques

À faire. Le tutoiement est répandu en Nouvelle-Calédonie et ne constitue en aucun cas un manque de respect. Il est aussi important de savoir prendre son temps, de ne pas être pressé.

À éviter. Il est important de respecter la culture kanak et ses coutumes.

Insolite

C’est en visitant l’Aquarium des lagons de Nouméa que l’on peut observer le plus vieux corail au monde résidant dans un bassin. Cet echinopora, aussi nommé corail hérisson, est âgé de 53 ans. Son comportement et ses capacités d’adaptation sont minutieusement étudiés. Chaque année, en novembre, le public peut d’ailleurs assister à la ponte des coraux qui a lieu une seule fois par an, et durant quelques heures seulement.

Lexique indispensable

Si le français est maîtrisé par tous les Néo-calédoniens, pas moins de 28 langues et 11 dialectes sont parlés, dont les langues kanaks. Quatre d’entre elles sont reconnues officiellement comme langues régionales et sont enseignées dans les collèges, les lycées et à l’université. L’on retrouve ainsi le drehu à Lifou, le nengone sur l’île de Maré, le paicî dans la région de Poindimié et de Koné-Pouembout, sur la Grande Terre et l’ajië dans la région de Houailou.

Français Paicî Ajië Drehu Nengone
Bonjour

Boyou

Âriké Bozu Bozu
Au revoir Topai të-wë Gaara Edrae hë Ha eked
Merci (beaucoup) Olé héti Ëi Oleti Ci oreone
Oui / non Üü / Bwa     Ē / déko
Comment allez-vous ?   Âriké na e ? Hape ue lai ? Ha ilo ?
Ça va bien Bura-tôô   Egöcatr(e) Engetace
Je m’appelle...     Ame ni tre... Yele ni in ko...

Gourmandise

Plat traditionnel mélanésien de Nouvelle-Calédonie, le bougna, se prépare avec du poulet ou du poisson, des patates douces, du manioc, des bananes bien mûres, des ignames, des tomates, des oignons, du céleri et du persil que l’on fait mijoter dans une marmite avec du lait de coco. Une autre façon de cuire ce plat est d’envelopper les ingrédients dans des feuilles de bananiers et de les faire cuire au feu de bois, sur des pierres chauffées.

Mythes et légendes

La légende de Bugni et Ku raconte l’origine de ces deux arbres emblématiques de Nouvelle-Calédonie. Le premier, solide, est utilisé comme pilier pour la construction des cases. Le second, n’a d’autre intérêt que de servir à allumer les feux sous les marmites. Selon l’histoire, une femme pauvre et seule aurait prié le Soleil pour qu’il lui offre le confort et les enfants sans lesquels elle se morfondait. En réponse, l’astre lui donna deux arbres, qu’elle chôya comme ses propres petits. Une fois qu’ils eurent grandi, elle leur demanda un peu de bois pour se chauffer. Au premier, qui accepta avec joie, elle prédit : “Tu seras un arbre résistant et quand les hommes t'abattront, ce sera avec peine car tu ne t'inclineras que fort tard. Mais ils pourront compter sur toi pour bâtir leur case.” Au second, qui la repoussa, elle dit : “Quand les hommes voudront te couper, tu tomberas aussitôt et tu pourriras très rapidement, en commençant par le cœur. Tu seras tout juste un bois pour le feu, qui brûlera très vite, sans réchauffer personne !”.

Culture

Livres. VF : Premier roman du réalisateur de documentaires Jacques-Olivier Trompas, Au pays des Borgnes (2018) relate l’histoire de Franck Archemont, ancien photographe de guerre. À la mort de son père, il revient en Nouvelle-Calédonie pour y retrouver sa mère, leurs champs mais aussi la complexité de cette terre qui l’a vu grandir. Franck, puis sa fille, Sarah, tentent de lever le voile sur une société multiraciale océanienne qui saura peut-être venir à bout des violences du passé pour mieux se construire un avenir. VA : L’oeuvre littéraire de Déwé Gorodé est riche en pièces de théâtres, poèmes, contes essais et romans au travers desquels l’on retrouve la culture kanak et l’engagement de l’écrivaine et femme politique indépendantiste.

Musique. VA : Alors que de nombreux dialectes de Nouvelle-Calédonie sont menacés de disparition, c’est parfois la musique qui permet de les perpétuer. Plusieurs groupes locaux ont fait le choix de chanter dans leur langue kanak pour sauver ce patrimoine culturel.

Film : Dans Nouvelle-Calédonie, un caillou pas comme les autres, le documentariste Bernard Crouzet donne à voir la diversité culturelle de cette île où se côtoient Kanaks, Caldoches (descendants des Européens), Métis, Polynésiens et Asiatiques dans des décors paradisiaques.

Le Chiffre

24 000

Avec une surface de 24 000 km2, le lagon néo-calédonien est l’un des plus grands lagons du monde. Il est bordé par une barrière de corail longue de 1 600 kilomètres, et deuxième plus grand récif corallien au monde.

Welcome MICRONESIE

Les Incontournables

Pour les trouver, il faut partir au large des Philippines et au nord de la Papouasie Nouvelle-Guinée. Les îles de Micronésie, divisées en plusieurs États, figurent de petits paradis lovées dans les eaux de l’océan Pacifique. Traditions aux influences diverses et vestiges de la Seconde Guerre mondiale font partie d’un héritage riche, à la croisée des routes maritimes et des cultures.


En savoir plus

L'essentiel de la Micronésie

Des centaines de confettis dispersés dans l’océan, souvent oubliés. La Micronésie est parfois bien méconnue par rapport à de lointaines voisines comme Hawaï et la Polynésie. Pourtant, ses arts et ses traditions témoignent d’une culture tout aussi intéressante. Voici de quoi en savoir plus sur ces archipels du Pacifique.


En savoir plus

Les Incontournables de la Micronésie

Pour les trouver, il faut partir au large des Philippines et au nord de la Papouasie Nouvelle-Guinée. Les îles de Micronésie, divisées en plusieurs États, figurent de petits paradis lovées dans les eaux de l’océan Pacifique. Traditions aux influences diverses et vestiges de la Seconde Guerre mondiale font partie d’un héritage riche, à la croisée des routes maritimes et des cultures.

Visiter l’île de Guam

Découverte par Magellan en 1521, l’île de Guam est revendiquée par les Espagnols dès 1565. Dans la ville principale de l’archipel micronésien, Agana, quelques bâtiments et monuments comme le fort Nuestra Senora de la Soledad ou le Skinner’s Plaza, témoignent encore de ce passé colonial. Aujourd’hui, la plus grande des îles de Micronésie est placée sous administration américaine. Appréciée pour ses longues plages bordées d’eau claire, l’île est aussi le berceau de la civilisation chamorro, habitants des lieux bien avant les Européens. Habiles artisans, ils sont réputés pour le tissage de tapis colorés notamment.

Plonger à la découverte des épaves du lagon de Chuuk

Considéré comme l’un des meilleurs spots de plongée au monde, le lagon de Chuuk est surtout réputé pour son véritable musée sous-marin d’épaves. Pas moins d’une centaine de navires, tankers, sous-marins et avions de la Seconde Guerre mondiale témoignent du conflit qui opposa le Japon et les États-Unis dans le Pacifique. Elles sont facilement accessibles dès 15 à 40 mètres de profondeur dans des fonds particulièrement bien abrités. Il est possible d’y observer une multitude d’objets, allant des armes à de la vaisselle, transportés par ces bâtiments avant qu’ils ne soient coulés. Au fil des années, les épaves sont devenues de vrais récifs artificiels où se développent les coraux et la faune qui les accompagnent.

S’émerveiller dans des îles méconnues - îles Caroline et Yap

Pulap, Satawal, Gaferut… Ces trois atolls isolés offrent autant une navigation idyllique entre des îles splendides, que des découvertes surprenantes. Sous l’eau, de nombreuses épaves datant de la Seconde Guerre mondiale font le bonheur des plongeurs. Les rivages alternent entre plages de sable fin et côtes plantées de mangroves. Les rares villageois accueillent les visiteurs chaleureusement et partagent leurs traditions grâce à des démonstrations de danse notamment. L’atoll Satawal est d’ailleurs connu pour le savoir-faire de ses habitants en terme de navigation basée sur les connaissances astronomiques.

L'essentiel de la Micronésie

Des centaines de confettis dispersés dans l’océan, souvent oubliés. La Micronésie est parfois bien méconnue par rapport à de lointaines voisines comme Hawaï et la Polynésie. Pourtant, ses arts et ses traditions témoignent d’une culture tout aussi intéressante. Voici de quoi en savoir plus sur ces archipels du Pacifique.

Bonnes pratiques

À faire. Les Micronésiens sont très attachés à leurs traditions et au respect de leur environnement. Ils sont ainsi sensibles à la protection de l’océan. Ils attendent donc des visiteurs un respect absolu des bonnes conduites sur les plages et pendant les plongées sous-marines.

À éviter. Il est très choquant de montrer ses cuisses en dehors de la plage, que l’on soit une femme ou un homme. Mieux vaut privilégier des vêtements arrivant sous le genou.

Insolite

La pierre de latte est un symbole des îles Mariannes et de Guam. Dans le langage chamorro, civilisation ancestrale de Micronésie, les « latte » désignent des piliers de pierre surmonté d’un chapiteau de forme ronde. Ils sont utilisés comme base des constructions chamorros. Leur importance culturelle est telle qu’ils sont représentés sur le drapeau des îles Mariannes du Nord et les pièces de monnaie de l’île de Guam.

Lexique indispensable

Bonjour / bonsoir : Good morning / good evening
Au revoir : Goodbye
Bienvenue : Welcome
Excusez-moi / s’il vous plaît : Excuse me / please
Merci : Thank you
Oui / non : Yes / No
Comment allez-vous ? : How are you?
Très bien, merci, et vous : Fine, thank you, and you ?
Je m’appelle... : My name is...

Gourmandise

La cuisine traditionnelle micronésienne est plutôt simple. On se contente souvent de poissons grillés ou de crabes de mangrove, de bananes plantains, d’arbre à pain ou d’igname. Dans certaines îles, les influences japonaises se font sentir, notamment avec la préparation de thon cru.

On en parle

Archipel de 500 îles faisant partie des États fédéraux de Micronésie, Palau (ou Palaos) est le premier pays au monde à avoir interdit certaines crèmes solaires depuis le 1er janvier 2020, notamment à cause de leurs composants jugés néfastes pour les coraux et les fonds marins. Seules les crèmes portant la mention « non nocive pour les récifs » seront désormais autorisées. L’archipel souhaite ainsi protéger un écosystème marin reconnu dans le monde entier. Toute personne dérogeant à cette loi verra son tube de crème confisqué et sera passible de poursuites judiciaires.

Culture

Livres. VA et VF : Galeriste parisien passionné par l’art océanien, Jean-Edouard Carlier a publié Micronésie et Para-micronésie en 2007, ouvrage dans lequel il rend hommage à une région « qui a produit les oeuvres les plus parfaites face à des ressources naturelles extrêmement limitées », écrit-il.

Musique. VA : La danse et le chant revêtent une importance particulière en Micronésie, chaque archipel possédant une langue et des traditions propres. Ils participent notamment de la transmission orale.

Le Chiffre

607

Quelque 607 îles réparties sur 2 860 km composent les États fédérés de Micronésie.

Welcome RUSSIE ARCTIQUE

Les Incontournables

Destination peu connue, la Russie arctique réserve de multiples surprises. Observation des cétacés ou des ours bruns, rencontres avec les communautés locales et découvertes des volcans parmi les plus actifs de la planète composent une mosaïque complète pour une croisière inoubliable. Voici quelques activités incontournables lors d’un voyage en Russie arctique.


En savoir plus

L'essentiel de Russie Arctique

Partir en croisière dans l’extrême-orient russe, c’est entamer un voyage au confin du monde. Là où les continents européens et américains se rejoignent presque, les rudes conditions de vie ont appris aux peuples à vivre dans la rigueur du climat et des paysages grandioses.


En savoir plus

Les incontournables de Russie Arctique

Destination peu connue, la Russie arctique réserve de multiples surprises. Observation des cétacés ou des ours bruns, rencontres avec les communautés locales et découvertes des volcans parmi les plus actifs de la planète composent une mosaïque complète pour une croisière inoubliable. Voici quelques activités incontournables lors d’un voyage en Russie arctique.

Admirer la biodiversité arctique de l’île Wrangel

Elle est située bien au-delà du cercle polaire arctique et pourtant, l’île Wrangel est loin d’afficher les paysages immaculés auxquels on pourrait s’attendre. Épargnée par la glace pendant l'âge glaciaire du quaternaire, elle a conservé une biodiversité exceptionnelle. Ses paysages de toundra abritent plus de 400 espèces et sous-espèces de plantes vasculaires, soit deux fois plus que sur d’autres territoires arctiques comparables. Plus de 100 espèces d’oiseaux migrateurs viennent y nicher, la baleine grise y trouve de quoi se nourrir, la plus grande population de morses du Pacifique, soit quelque 100 000 individus, s’y rassemble… Une richesse classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004.

Découvrir l’île de la Grande Diomède en Zodiac

Elle marque la fin du territoire russe. Au milieu du détroit de Béring, l’île de la Grande Diomède fait face à sa voisine, la Petite Diomède… premier point à l’ouest des États-Unis. Les deux sont seulement séparées par 3,8 km et... une différence de 23 heures ! Ce rocher de 30 km2 aux allures de bout du monde se trouve à dix minutes de la ligne de changement de date. Anciennement habitée par des Inuits, elle ne compte aujourd’hui qu’un poste de garde-frontière russe. Embarquez à bord de votre ZodiacⓇ pour observer les nombreux oiseaux qui nichent dans les falaises et les colonies de morses qui, curieux, viendront à votre rencontre.

Rencontrer le peuple tchouktche

Les Tchouktches se désignent eux-mêmes sous le nom de Lygoravetlalt : le vrai peuple. Ces habitants de l’Extrême-Orient russe tiennent d’ailleurs à préserver leur unicité malgré une forte acculturation. Éleveurs de rennes dans les terres ou chasseurs-pêcheurs sur les côtés du détroit de Béring, les Tchouktches ont réussi à perpétuer un mode mis à mal par le régime soviétique. Danses folkloriques ou cérémonies chamaniques, ils sont fiers de leurs traditions et les partagent avec plaisir.

Admirer les volcans du Kamtchatkta

L’arrivée en navire dans la baie Vestnik marque l’entrée dans le parc naturel du Kamtchatkta du Sud. Il fait partie des six aires protégées qui composent le parc naturel des volcans du Kamtchatka, classé au patrimoine de l’Unesco. Au loin, se dessinent les volcans, dont certains sont toujours en activité, aux versants recouverts de glaciers. Plages volcaniques, rivières, lacs et sources d’eau chaude complètent ces paysages magnifiés par une lumière splendide.

Observer des cétacés

Une croisière en Russie arctique est l’occasion rêvée d’observer différentes espèces de baleines. Attirée par des fonds marins riches, elles s’observent facilement autour de l’île Sakhaline, à Magadan ou dans la baie de Piltun. C’est d’ailleurs au creux de cette dernière que trouve refuge la baleine grise occidentale, une des espèces les plus menacées.

Partir à la recherche des ours bruns

Parmi la faune emblématique de la Russie arctique, l’ours brun se démarque. À Okhotsk, dans l’extrême-orient russe, ils ont trouvé un territoire isolé et préservé, propice à leur mode de vie. La baie de Vestnik, avec ses zones forestières denses, est aussi idéale pour observer les ours bruns du Kamtchatka.

L'essentiel de Russie Arctique

Partir en croisière dans l’extrême-orient russe, c’est entamer un voyage au confin du monde. Là où les continents européens et américains se rejoignent presque, les rudes conditions de vie ont appris aux peuples à vivre dans la rigueur du climat et des paysages grandioses.

Insolite

Ce sont deux îlots perdus entre deux continents. La Petite Diomède est le point le plus occidental des États-Unis ; la Grande Diomède le point le plus oriental de la Russie. Ces deux rochers, confettis habités par quelques habitants, perdus en plein détroit de Béring se toisent avec défiance, séparés par une ligne imaginaire pour le moins originale : la ligne de changement de jour. Lorsqu’il est lundi côté américain, il est déjà mardi côté russe.

Lexique indispensable

Bonjour / bonsoir : Zdrastvouitie / Dobri vietcher
Au revoir : Da zvidania
S'il vous plaît : Pajalousta
Merci : Spassiba
Oui / non : Da /niet
De rien, je vous en prie : Pajalousta / nie za chto
Comment allez-vous ? : Kak pajivaete ?
Bien, merci, et vous ? : Haracho, spassiba, i vi ?
Je m’appelle... : Menia zavout...

Gourmandise

Koriaks, Aléoutes, Tchouktches… les différents peuples du Kamatchatka utilisent principalement le poisson et le renne dans leur alimentation. Ces protéines sont accompagnées d’une multitude de plantes aromatiques (ail, ciboulette, plantes endémiques…), de baies (framboises, canneberges, airelles rouges) et de racines pour composer des plats typiques. Parmi eux, reviennent souvent la coupe de sang de renne ou les abats de renne, la salade de poisson ou encore le poisson farci.

Mythes et légendes

Le husky est apparu au Kamatchatka en 2 000 avant J.-C. Selon la légende tchouktche, il est né de l’amour d’un loup pour la lune. Celle-ci le rejoignit sur terre. De leur idylle naquit un husky, avec l’apparence du loup, mais une queue en panache en forme de croissant de lune et des étoiles dans les yeux qui rappellent son origine céleste. C’est pour cela que les soirs de pleine lune, ces chiens majestueux aboient en direction du ciel : ils intiment l’ordre à la lune de redescendre sur la planète bleue.

Culture

Livre. VF & VA : Écrivain tchouktche, Ioury Rythkeou est considéré comme le père de la littérature de cette région isolée. Né dans une famille de chasseurs, avec un grand-père chaman, il publie le recueil de nouvelles Sagas tchouktches en 1956, qui lui vaudra la consécration aussi bien en Union soviétique qu’à l’international. Parmi ses autres oeuvres, on retient notamment Quand partent les baleines (1982).

Film : En 2008, quand L’Amiral sort sur les écrans, le film fait le buzz : il s’agit de la plus grosse production russe jamais réalisée. Le film retrace l’histoire vraie d’Alexandre Vassilievitch Koltchak, devenu l’un des dirigeants des Armées blanches après les révolutions de 1918.

Le Chiffre

721 481

District autonome situé à l'extrémité nord-est de la Russie, la Tchoukotka est un district autonome de 721 481 kilomètres carrés, soit une fois et demie la taille de la France. Ce territoire ne compte toutefois que 50 000 habitants.

Welcome PASSAGE DU NORD OUEST

Les Incontournables

Atteindre le Pôle Nord : le rêve de nombreux voyageurs passionnés d’exploration. Mais que voir lors d’une croisière dans le passage du Nord-Ouest, porte d’entrée d’un Grand Nord encore si peu visité ?


En savoir plus

Tout savoir sur le passage du Nord-Ouest

Aujourd’hui, le passage du Nord-Ouest (PNO) est à la portée de quelques explorateurs modernes privilégiés, qui s’aventurent sous des latitudes extrêmes. Tour d’horizon d’un lieu mythique, longtemps fantasmé et découvert très tard.


En savoir plus

Les incontournables du passage du Nord-Ouest

Atteindre le Pôle Nord : le rêve de nombreux voyageurs passionnés d’exploration. Mais que voir lors d’une croisière dans le passage du Nord-Ouest, porte d’entrée d’un Grand Nord encore si peu visité ?

Rencontrer les populations inuits

Que ce soit au sud du Groenland ou à l’entrée du détroit de Fury et Hecla, les Inuits perpétuent leurs traditions millénaires. Dresseurs de chiens de traîneaux avisés, chasseurs hors pairs et artisans minutieux, ils ont su s’approprier le monde moderne tout en conservant leur culture. La visite du village d’Igloolik, découvert en 1822, dans le Nunavut, ou de Kullorsuaq, à l’ouest du Groenland, permet des rencontres privilégiées avec des habitants heureux de partager leur Histoire et leurs savoir-faire.

Emprunter une route mythique sur les traces des grands explorateurs

Sir John Franklin, William Edward Parry, Roald Amundsen… Les explorateurs ont été nombreux qui, dès le XVIe siècle tentèrent de trouver ce mythique passage du Nord-Ouest. Beaucoup ont échoué, nombreux sont ceux à avoir conclu qu’il n’existait pas. C’est finalement le Norvégien Roald Amundsen qui parcourut le premier ce territoire jusque là complètement préservé, lors de son expédition de 1903 à 1906. Naviguer dans le Passage du Nord-Ouest aujourd’hui, c’est aller plus loin dans les rêves d’exploration les plus fous, entre une banquise en perpétuel mouvement et des paysages enneigés à perte de vue.

Admirer la faune du parc national Aulavik

Créé au Canada, dans le nord de l’île de Banks, le parc national Aulavik est considéré comme un désert polaire. Cependant, ses plaines de toundra et ses nombreux points d’eau ont permis à une faune extrêmement riche de se développer. Le parc est notamment connu pour abriter les trois quarts de la population mondiale de boeufs musqués, soit environ 70 000 têtes. Caribous, renards et lièvres arctiques, loups et lemmings peuplent aussi la région. Pas moins de 43 espèces d’oiseaux sillonnent le parc au fil des saisons.

Cheminer dans le cimetière à icebergs de Savissivik

Sur la route du passage du Nord-Ouest, Savissivik est un point d’arrêt incontournable. Il s’agit du plus grand cimetière à icebergs au monde. D’une profondeur moyenne de 40 mètres de profondeur, la baie piège en réalité un grand nombre de ces mastodontes de glace. De tailles diverses, avec des couleurs changeantes, les icebergs flottent tels des spectres abandonnés à leur sort. Le spectacle est hypnotique.

Faire un pèlerinage sur l’île Beechey

Partout de la neige, et au milieu, un mémorial et trois stèles en bois. Et puis, la neige de nouveau. C’est dans un décor surréaliste que l’île Beechey accueille les voyageurs. Le silence qui y règne est propice au recueillement et à l’émotion. C’est ici que Sir John Franklin trouva refuge pendant deux ans en attendant la fonte de la banquise pour partir ensuite à la recherche du passage du Nord-Ouest. De nombreux hommes, dont Franklin, perdirent la vie. Les épaves de ses deux navires, le HMS Erebus et le HMS Terror, n’ont été découvertes qu’en 2014 et 2016, au Canada.

Tout savoir sur le passage du Nord-Ouest

Aujourd’hui, le passage du Nord-Ouest (PNO) est à la portée de quelques explorateurs modernes privilégiés, qui s’aventurent sous des latitudes extrêmes. Tour d’horizon d’un lieu mythique, longtemps fantasmé et découvert très tard.

Une épopée historique et internationale

1497 : le navigateur vénitien au service de l’Angleterre Jean Cabot émet pour la première fois l’hypothèse d’une voie vers l’Orient en passant par l’extrême nord de l’Europe. Il est chargé de le découvrir par le roi Henri VII.
1539 : Hernán Cortés, figure de proue de la conquête espagnole en Amérique centrale et latine, envoie l’explorateur Francisco de Ullua sur la côte ouest des Etats-Unis. Ce dernier conclut qu’il existe une île de Californie, début d’un passage qui remonterait bien plus au Nord.
1576-1747 : plusieurs navigateurs, dont Martin Frobisher, Jacques Cartier, Henry Hudson ou Henry Hellis tentent différents trajets pour découvrir le passage. Remontée du fleuve Saint-Laurent pour confirmer qu’il ne coupe pas le continent américain en deux et recherches du côté du Groenland ne permettent pas à ces aventuriers de rejoindre la fameuse destination.
1775 : le bateau de commerce L’Octavius est retrouvé dérivant près du Groenland, avec des corps des membres de l’équipage gelés sur le pont. Il avait disparu 13 ans plus tôt, pris dans les glaces de l’Arctique. Il serait le premier navire à avoir franchi le fameux passage.
1776 : C’est au tour du Britannique James Cook de tenter l’expédition, mais, arrivé au-delà de 70°N, ne croisant que des icebergs, il abandonne.
1845-1846 : Les expéditions John Franklin et Robert McClure lancées par les Britanniques se soldent par des échecs, dont des hivernages forcés et de nombreuses pertes humaines. Des traces de ces expéditions ont toutefois été retrouvées sur l’île du Roi-Guillaume notamment, au milieu du passage.
1903-1906 : C’est finalement le Norvégien Roald Amundsen qui franchit le premier le passage d’Est en Ouest, lors de son expédition en Arctique.

Le passage du Nord-Ouest en chiffres

Selon l’Organisation hydrographique internationale, le passage du Nord-Ouest se situe entre les latitudes 60 et 74°N, du cap Chidley à l’île d’Ellesmere en passant par l’île de Baffin, l’île Coburg ou encore l’île Banks. La longueur de la plus courte des routes maritimes du passage, d’Est en Ouest, est de 1 400 kilomètres. Le passage du Nord-Ouest raccourcit de 4 000 kilomètres le trajet maritime actuel entre l'Europe et l'Extrême-Orient qui emprunte le canal de Suez. Le passage du Nord-Ouest se situe à environ 800 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, et à moins de 1 900 kilomètres du pôle Nord.

Welcome RIVAGES ITALIENS FRANCAIS

Les Incontournables

De Nice à Naples, de Venise à Bari, une croisière en Méditerranée, sur les rivages français et italiens permet de goûter à la qualité de vie de cette Europe tournée sur une des mers les plus connues du globe, et dont on aime toujours (re)découvrir les secrets.


En savoir plus

L'essentiel des rivages italiens

De la côte amalfitaine à Venise, en passant par Naples, Otrante, Bari ou Ancône, une croisière en Italie permet de se familiariser avec une Méditerranée idéale : bains de soleil, criques d’eau claire propices à la détente et vestiges grecs et romains sont autant de découvertes à s’offrir pendant une croisière en Méditerranée.


En savoir plus

Les incontournables des rivages italiens et français

De Nice à Naples, de Venise à Bari, une croisière en Méditerranée, sur les rivages français et italiens permet de goûter à la qualité de vie de cette Europe tournée sur une des mers les plus connues du globe, et dont on aime toujours (re)découvrir les secrets.

Se promener à Nice - France

Au sud de la France, sur la côte d’Azur, Nice est l’archétype des villes méditerranéennes. Ses ruelles étroites offrent de la fraîcheur aux promeneurs, les murs de ses façades couvrant une palette de couleurs allant du ocre au rose pastel en passant par le terre de Sienne attrapent le soleil, les palmiers de la promenade des Anglais évoquent la dolce vita, et la mer porte le regard jusqu’à l’horizon. La vieille ville avec son cours Saleya, le palais Lascaris, les musées Matisse ou Chagall se visite tranquillement… Si Nice préfigure un avant-goût d’Italie, elle est surtout un bout de France que l’on chérit.

S’offrir une sortie culturelle à Venise - Vénétie, Italie

On ne la présente plus. Et pourtant, Venise étonne toujours. Préservée de la circulation automobile, elle a gardé sa physionomie du XVIIe siècle. La Punta della Dogana (Pointe de la Douane), achevée en 1682, en est d’ailleurs un exemple phare. C’est ici que se trouve la fondation Pinault et son inestimable collection d’art. De là, vous admirerez la vue remarquable sur le Palais des Doges et la place San Marco. La visite se poursuit dans les ruelles vénitiennes et la découverte d’un atelier artisanal de masques vénitiens. De quoi se plonger dans le monde fascinant du carnaval de Venise.

Visiter Pompéi - Campanie, Italie

Se rendre à Pompéi c’est faire un bond dans l’Antiquité, comprendre comment on vivait sous l’Empire romain. De la ville enfouie sous la lave avec ses 20 000 habitants en l’an 79, tout est quasiment resté intact. Les portes de la cité, les murailles qui s’étirent sur 3 200 mètres de long, la place principale, les bâtiments administratifs, le marché de la ville, les thermes, la basilique, les villas, les temples et marchés sont encore visibles et dans un état de conservation remarquable.

Naviguer le long de la côte apulienne - Pouilles, Italie

Depuis la jolie plage de Castro Marina, dans le talon de la botte italienne, il suffit de prendre un bateau pour visiter le littoral des Pouilles. Il abrite les grottes les plus importantes de cette côte italienne : les grottes Azzurra, Palombara, Zinzulusa, Romanelli, Streghe et Solfatara. La première est notamment célèbre pour les jeux de lumières spectaculaires qui se reflètent sur ses parois. Une baignade dans cette eau couleur saphir rendra l’expérience un peu plus magique.

Découvrir Amalfi - Campanie, Italie

La côte amalfitaine est au moins aussi appréciée que les Cinq Terres. Et pour cause, elle aussi regorge de villages plantés à flanc de collines, aux maisons colorées, face à la mer. Amalfi ne déroge pas à la règle. Sa cathédrale est en soi tout un programme avec son monastère du XIIe siècle. Il est agréable de se promener dans la ville aux allures espagnoles. À savoir qu’Amalfi est la plus ancienne des républiques maritimes d’Italie. Elle fut fondée en 840.

L'essentiel des rivages italiens

De la côte amalfitaine à Venise, en passant par Naples, Otrante, Bari ou Ancône, une croisière en Italie permet de se familiariser avec une Méditerranée idéale : bains de soleil, criques d’eau claire propices à la détente et vestiges grecs et romains sont autant de découvertes à s’offrir pendant une croisière en Méditerranée.

Bonnes pratiques

À faire. Les Italiens et l’allure… Soyez élégants, ce sera fortement apprécié. Une tenue décente est exigée aussi bien en centre-ville qu’à la plage. Des policiers pourraient vous rappeler à l’ordre.
À éviter. En Italie, saupoudrer les pâtes au poisson et aux fruits de mer de parmesan peut vous attirer les foudres du restaurateur. Dans le même esprit, ne commandez un capuccino que le matin !

Insolite

Dans la province de Lecce, dans le talon de la botte italienne, se trouve la Grecia Salentina ou Grèce Salentine. Il s’agit d’un ensemble de onze communes où l’on parle encore le griko, un dialecte dérivé du grec. Encore enseignée dans les écoles, cette langue connaît toutefois un certain déclin, que plusieurs festivals tentent de contrer.

Lexique indispensable

Bonjour / bonsoir : Buongiorno / Buona sera
Au revoir : Arrivederci
Bienvenue : Benvenuto
Excusez-moi / s’il vous plaît : Scusi / Per favore
Merci : Grazie
Oui / non : Si / No
Comment allez-vous ? : Come sta ?
Très bien, merci, et vous : Molto bene, grazie. E lei ?
Je m’appelle… : Mi chiamo...

Gourmandise

Impossible d’évoquer l’Italie du sud sans parler de ses célèbres pizzas. C’est à Naples, dans les quartiers populaires, que le célèbre plat est né. Au départ, il s’agissait d’une petite galette qui servait à prendre la température du four du boulanger. Peu à peu, on l’agrémenta d'huile d’olive, de tomate, de fromage pour la manger au déjeuner. Aujourd’hui, le label « spécialité traditionnelle garantie » impose des règles pour protéger la vraie pizza napolitaine : forme, taille, ingrédients sont strictement détaillés dans un cahier des charges.

On en parle

L’association Row Venice regroupe une vingtaine de Vénitiennes qui donnent des leçons de pilotage de gondoles depuis 2011. Le but : mettre en avant les bateaux traditionnels à rames de la ville aujourd’hui trop concurrencés par leurs dérivés à moteur. Mais les gondolières participent aussi à des courses professionnelles. Un moyen pour elles de prouver leur valeur dans un domaine largement dominé par les hommes. À Venise, une seule femme promène les touristes sur son embarcation.

Culture

Livres. VF : Région des Pouilles, sud de l’Italie. Luciano Mascalzone revient dans son village de Montepuccio après 15 ans de prison. Il a une seule idée en tête : retrouver celle qui le hante depuis des années. De qui-pro-quo en malentendus, cette obsession lui coûtera la vie et une descendance bâtarde dans une région où le soleil brûlant est un personnage à part entière. Avec Le Soleil des Scorta, prix Goncourt 2004, Laurent Gaudé signe un roman puissant.

Livres. VA : L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante fait partie de ces sagas prenantes. Une amitié entre deux gamines que l’on suit dans leur quartier populaire de Naples, dans les années 50. Des bancs d’école à l’adolescence, elles forgent leur amitié en même temps que leur identité de femmes. Elena et Lila sont à la fois différentes et complémentaires et leur relation ambigüe, sur toile de fond historique, tient le lecteur en haleine tout au long de ce roman d’apprentissage.

Musique : Danse et musique traditionnelle populaire, la pizzica est encore très pratiquée par toutes les générations dans l’Italie du Sud. Chaque année, la Notte della Taranta, festival de village de Melpignano, dans la région des Pouilles, met à l’honneur ce genre dérivé de la tarentelle.

Film. : Il y a un air de décadence des années folles dans La Grande Bellezza (2013), l'insouciance en moins. Le spectateur suit Jep Gambardella, qui a connu le succès après la publication d’un roman 40 ans auparavant, dans ses nuits folles et son quotidien snob. Paresseux, oisif, il se laisse porter par son train de vie effréné et les rencontres furtives dans une ville de Rome magnifiée par la caméra de Paolo Sorrentino. Écrire un autre livre ? Se résoudre à plus de sagesse ? À 65 ans, Jep Gambardella se pose des questions existentielles auxquelles répondent son univers tourbillonnant et ses compagnons grotesques.

Le Chiffre

Situées à une quarantaine de kilomètres de Bari, les grottes de Castellana constituent un réseau souterrain impressionnant, fait de cavernes et de chemins calcaires. Stalactites et stalagmites embellissent un peu plus ce décor qui aurait été créé il y a 90 millions d’années.